La seconde présentation effectuée lors de la Conférence ” Le Changement climatique : comprendre pour agir ” est disponible en téléchargement

La  présentation utilisée par Mme Venance Journé durant la journée de conférences du 12 juin 2019 – Lire : Changement climatique : premiers échos des conférences du 12 juin 2019est également disponible en ligne.

Plan de la conférence de Venance Journé

Téléchargez la présentation de Venance Journé  (format .pdf – 2.5 Mo). Vous avez des questions, contactez SEPIA.

12-06-2019 – Venance Journé

12-06-2019 – Venance Journé

12-06-2019 – Venance Journé

Photos : Paul Jamet

La première présentation effectuée lors de la Conférence ” Le Changement climatique : comprendre pour agir ” est disponible en téléchargement

La  présentation utilisée par Mme Jessica Vial durant la journée de conférences du 12 juin 2019 – Lire : Changement climatique : premiers échos des conférences du 12 juin 2019est disponible en ligne.

Plan de la conférence de Jessica Vial

Téléchargez la présentation de Jessica Vial  (format .pdf – 3.2 Mo). Vous avez des questions, contactez SEPIA.

12-06-2019 – Jessical Vial durant sa conférence

12-06-2019 – Jessical Vial durant sa conférence

12-06-2019 – Jessical Vial durant sa conférence

Photos : Paul Jamet

Changement climatique : premiers échos des conférences du 12 juin 2019

Dans le cadre de la journée de conférences du 12 juin 2019 sur le changement climatique – Lire :   Changement climatique : SEPIA organise une journée de conférences le mercredi 12 juin 2019 – Collège P. & M. Curie, de 14h30 à 17h00  –  Mmes Venance Journé et Jessica Vial – CNRS – LMD – Campus de Jussieu – ont attiré un public nombreux le matin au Lycée Fragonard – Professeurs et lycéens, au total quelque 150 participants – et l’après-midi au Collège Pierre & Marie Curie – Collégiens et adamois – au total quelque 70 participants. Sans attendre un compte rendu détaillé des conférences, SEPIA vous propose de retenir d’ores et déjà les principales conclusions des deux intervenantes et de découvrir quelques photos.

Spécialiste de la modélisation du climat, Jessica Vial (physicienne de formation) a expliqué les différences entre météo et climat, fournit les explications indispensables pour comprendre le réchauffement climatique, expliqué les changements récents avant de présenter l’intérêt de la modélisation pour tester des scénarios et effectuer des projections, avant de conclure :

Prenant ensuite la parole, Venace Journé (physicienne de formation), spécialiste, entre autres, des impacts du changement climatique et de la médiation scientifique sur les questions de climat et de modélisation climatique, a présenté les impacts déjà constatés et à venir du changement climatique pour notre planète, la biosphère,  les activités humaines et les êtres humains :

Les deux présentations seront mises à disposition prochainement et un compte rendu détaillé d’ici quelques semaines. En attendant, SEPIA vous invite à consulter sa médiathèque sur le changement climatique.

Amphithéâtre du Lycée Fragonard

Mme Jessica Vial

Mme Venance Journé

De gauche à droite : Paul Jamet et Gilbert Loria (SEPIA), Jessica Vial  et Venance Journé (LMD-CNRS), Lina Gazelle (SEPIA) et Hervé van Poucke (Proviseur du Lycée Fragonard)

Salle du Collège P. & M. Curie

De gauche à droite : Thierry Lamidey (Collège), Paul Jamet (SEPIA), Sylvie Benoiton (Adjointe au Principal), Jessica Vial  (LMD), Gilbert Loria (SEPIA), Venance Journé (LMD-CNRS), Laurence Gonzales et Lina Gazelle (SEPIA)

SEPIA remercie tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée : Mmes Venance Journé & Jessica Vial du LMD/CNRS/Jussieu, Le Lycée Fragonard et le Collège P. & M. Curie, La Municipalité de l’Isle-Adam et les commerçants adamois pour la diffusion de l’information ainsi que l’ADEME et la Représentation de la Commission européenne et du Parlement européen  en France pour les nombreuses brochures mises à disposition des participants.

Texte et photos : Paul Jamet

Visites pédagogiques à la zone de biodiversité de la Rosière : samedi 8 et dimanche 9 juin 2019

Dans le cadre des rendez-vous aux jardins, la municipalité de L’Isle-Adam propose des animations sur le site de La Rosière – Zone de biodiversité :

  • Samedi 8 juin 2019 : au cours de la journée, plusieurs ateliers découvertes sont organisés autour des ruches (11h et 15h), des moutons (11h et 15h), des poissons (11h et 15h), de la faune et de la flore (11h et 15h – Association IASEF) mais aussi des vaches (15h) ;
  • Dimanche 9 juin 2019 : visite contée à 10h30 ; des artistes en plein air installés dans les jardins de la ville immortaliseront ces journées.

Pour plus de détails, consultez la page Les rendez-vous aux Jardins et téléchargez le programme détaillé (1 page – pdf).

La Rosière - Les Ruches - 03 mai 2019

Zone de biodiversité – 03 mai 2019 – Les ruches – Photo : Paul Jamet

L’Isle-Adam, l’un des 100 plus beaux détours de France

Pour la seizième année consécutive, L’Isle-Adam figure dans la liste “Les plus beaux détours de France *” du Guide ** édité à 210 000 exemplaires en 2019 par l’Association éponyme. Lire sur Actu.fr : Val-d’Oise. L’Isle-Adam parmi les 100 plus beaux détours du Guide Michelin

L’Isle-Adam répond aux critères définis par l’Association : “Les Plus Beaux Détours de France sont de petites villes touristiques où l’on est toujours sûr de trouver un hébergement et un accueil de qualité, un patrimoine valorisé et attrayant, une identité, une tradition gastronomique, un artisanat diversifié, sans oublier l’ambiance d’un marché ou d’une fête locale“.

Aux côtés de l’Isle-Adam, deux autres villes franciliennes figurent dans la liste : Moret-sur-Loing et Provins en Seine-et-Marne.

21-03-2019 – Quais de l’Oise vus depuis le pont de la croix

21-03-2019 – L’Oise depuis les quais de l’Oise

15-04-2019 – La Roseraie Jules Dupré – Les tulipes !  –  Photo : P. Jamet

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à Contacter l’Association SEPIA

* Les villes labellisées “Plus beaux Détours de France” ont une nombre d’habitant compris entre 2000 et 20 000. Ne pas confondre avec “les plus beaux villages de France” dont le nombre d’habitants est inférieur à 2000 habitants.

** Ce guide est disponible gratuitement à l’Office de Tourisme de L’Isle-Adam

Inauguration de la restauration du mur du Cabouillet et de l’aménagement écologique de l’Île de la Cohue

Voilà près de deux ans, les travaux de restauration du mur du Cabouillet débutaient (26 juin 2017). Ils ont duré près d’un an et ont été complétés récemment par la création d’une roselière sur l’Île de la Cohue. Cette réalisation est “destinée à préserver la biodiversité autant que le charme historique et naturel du site …” comme le précise la municipalité.

Samedi 13 avril 2019, l’inauguration de ces deux réalisations a réunion des élus de la 15-04-2019 – Pont et mur du Cabouilletville, du Département et de la Région Île-de-France ainsi que des responsables du Syndicat Mixte du Bassin de l’Oise (SMBO) et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie.

Premier à prendre la parole, Sébastien Poniatowski, Maire de L’Isle-Adam, souligne qu’il s’agit de “préserver notre patrimoine, de protéger notre cadre de vie et de poursuivre le développement touristique et culturel de cette vallée ancrée sur cette rivière qu’est l’Oise …/… Le SMBO a procédé à la rénovation à l’identique du mur du Cabouillet avec des pierres provenant de la carrière de Saint-Maximim. Cela dans le respect de l’uniformité et de l’ancien lavoir … La ville de L’Isle-Adam a fait refaire les descentes du mur …/… Le Conseil départemental nous a aidés à nettoyer le pont du Cabouillet“. Et de souligner que “ces travaux n’ont pas été faciles. En particulier avec les crues importantes de 2018 …/… Le Conseil départemental nous a aidé à nettoyer le pont du Cabouillet …/… Sur l’île de la Cohue nous avons recréé une roselière pour éviter l’érosion de la berge et deux belvédères ont été aménagés pour permettre aux promeneurs de se rapprocher de la rivière …/… Des panneaux éducatifs sont prévus et seront installés une fois la végétation bien en place …/… C’est un investissement important mais indispensable. Investir c’est préparer l’avenir …/…  Nous devons et continuerons de prendre soins de nos rives, de mettre en valeur les berges, la richesse de notre écosystème, depuis la Rosière en passant par le futur port de manière à en faire un espace de promenade et un axe de circulation douce

Mme Chantal Villalard, actuelle présidente du SMBO, souligne que “ces deux réalisations représentent parfaitement la mission du SMBO relatives à l’entretien et la mise en valeur de 90 km de berges. Le SMBO c’est 5 communautés de communes et 23 communes riveraines, 8 cours d’eau affluents de l’Oise avec pour mission d’assurer la protection des espaces naturels et des aménagements touristiques sur les berges“. Et d’ajouter que “la restauration du mur du Cabouillet, 600 000 € (NDLR : 653 652€ TTC), a été financée à 40% par le Conseil Départemental, 30% par le SMBO et 30% par la commune de l’Isle-Adam ; pour la roselière de l’île de la Cohue (NDLR : 148 496€ TTC), 20% le SMBO, 40%  par l’Agence de l’eau et  40% par la Région Île-de-France

Mme Marie-Christine Cavecchi Présidente du Conseil départemental du Val d’Oise, prend ensuite la parole, souligne que “c’est absolument superbe” et précise que “l”Oise est un élément très fort de notre département … Le cycle de l’eau permet de s’évader, de rêver, de travailler …  …/…Le Cabouillet, c’est un lieu magique … L’Isle-Adam est au coeur du Tourisme du Val d’Oise …/…  Nous investissons pour l’avenir

Mme Stéphanie von Euw, Vice-Présidente du Conseil régional chargée des Affaires européennes,  prend la parole en dernier et déclare que “les projets sont nombreux à L’Isle-Adam et correspondent aux différents axes d’investissements de la Région, à commencer par le tourisme ; la route des impressionnistes souhaitée par Valérie Pécresse. Au-delà de l’axe touristique, un accent très fort est mis sur la politique environnementale, sur la biodiversité … A l’Isle-Adam, vous avez inauguré une zone de biodiversité en 2015 … Les habitants sont heureux de profiter de ce cadre de vie … Chaque projet est un petit exploit. Merci à vous”

NB : pour zoomer, passer le pointeur de la souris sur les images.

13-04-2019 – Panneau – Restauration du mur du Cabouillet

13-04-2019 – Panneau – Aménagement écologique de l’Île de la Cohue

Galerie photos :  passer le pointeur sur une photo pour faire apparaître sa légende ; cliquez sur une photo pour passer en mode diaporama.

15-04-2019 – Pont et mur du Cabouillet

Pour en savoir plus :

Compte rendu & photos : Paul Jamet

 

Cinéma Le Conti : IASEF propose le Film “Le Temps des forêts” suivi d’un débat sur la sylviculture – Le 15-02-2019 à 20h30

Vendredi 15 février 2019 – 20h30 – L’association IASEF  et le cinema Le Conti organisent une soirée-débat sur le thème de la sylviculture après la projection du film documentaire de François-Xavier Drouet  “Le Temps des Forêts” sorti en septembre 2018.

L’affiche du documentaire «Le Temps des forêts» de François-Xavier Drouet. KMBO

Synopsis :Symbole aux yeux des urbains d’une nature authentique, la forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain“.

Le temps des forêtsBande annonce

Rappel :

 

Port L’Isle-Adam, un des grands projets du Val d’Oise selon Le Parisien

Dans un article publié sur son site web, le 06-01-2019 après-midi et intitulé “Val-d’Oise : voici les grands projets qui vont aboutir cette année“, le journal Le Parisien cite parmi les projets “La Marina de L’Isle-Adam” et précise que “Les constructions commencent dans le tout nouveau quartier de Port L’Isle-Adam …/…“.

Pour plus de détails, consulter “Où en est la construction du port de L’Isle-Adam ?” – Article publié par SEPIA suite aux interventions d’Eiffage et du Maire de L’Isle-Adam lors de la visite de chantier qui s’est déroulée le 14 décembre 2018.

14-12-2018 – Le futur Port fluvial de l’Isle-Adam

Où en est la construction du port de L’Isle-Adam ?

A l’invitation d’Eiffage Aménagement et de la Mairie de L’Isle-Adam, SEPIA a assisté à la visite de chantier du futur port de l’Isle-Adam le 14 décembre 2018.

Premier à prendre la parole, Vincent Drouet – Directeur opérationnel d’Eiffage aménagement, rappelle que le Groupe Eiffage s’intéresse au projet depuis 2010 ; les premiers rendez-vous avec Philippe Leballeur datent de 2011 puis retrace ensuite les principales étapes qui ont été franchies jusqu’à ce jour, à savoir : les études de conception urbaine puis les études hydrogéologiques tout en soulignant que ” sur le terrain nous avons travaillé plus d’un an et demi sur la flore et la faune présentes sur le site, une ancienne gravière remblayée après guerre. En 2011 nous avons démarré les négociations avec les propriétaires ; cela a duré 5 ans “. Ensuite, le diagnostic archéologique conduit par l’INRAP a duré huit mois – Lire : Port fluvial : début des fouilles archéologiques préventives par l’INRAP. Quelque 40 000 m3 de terre ont été criblés – Lire : Réalisation du Port Fluvial : l’assainissement des sols a commencé …  et Travaux de réalisation du port fluvial – SEPIA vous informe -(des munitions de la seconde guerre mondiale ont été retrouvées – Lire : Il paraît que l’on trouve de tout sur le site du futur port fluvial de l’Isle-Adam).

Vincent Drouet rappelle également les mesures compensatoires : ” création d’une roselière sur les étangs de la Garenne et travaux sur la zone de biodiversité de la Rosière : un hectare de plan d’eau et quatre hectares de prairie ainsi que des espaces boisés. Les travaux ont été achevés cet été “. Lire :

Ce nouveau quartier comportera 390 logements composés de 90 logements sociaux, 105 maisons de ville et une quarantaine de lots à bâtir. 1500 m2 de commerce et une auto-école, ainsi qu’une boulangerie et un supermarché de quartier. Il comprendra un total de 900 places de parking, privés et publics ” …/… Le bassin du port aura une superficie de 2 hectares et il sera relié à l’Oise par une écluse. Il accueillera 130 bâteaux de 6 à 20 mètres. Nous avons opté pour la location des anneaux afin d’éviter les bateaux ventouses qui ne bougent jamais. Enfin, il y aura une aire technique pour l’entretien et la réparation des bâteaux …/… Nous avons la volonté d’obtenir le label européen – AFNOR Port propre pour protéger l’environnement. Nous devrions obtenir le Label national qualité plaisance tourisme ” a également précisé l’orateur.

En conclusion, Vincent Drouet a remercié la municipalité de l’Isle-Adam, le Maire, Sébastien Poniatowski et Mme Chantal Villalard, Messieurs Ph. Leballeur et Dominique Gellis sans oublier les services techniques de la ville.

Nicolas Gravit – Directeur Général d’Eiffage aménagement – prononce “juste un mot pour préciser que nous sommes extrêment fiers de cette opération très complexe. Une opération symptômatique de la coopération entre toutes les branches d’un même groupe et toutes ses valeurs humaines. Je tenais à vous remercier au nom du groupe Eiffage”.

Dernier à prendre la parole, Sébastien Poniatowski, Maire de L’Isle-Adam qui, après avoir remercié le Groupe Eiffage et les équipes impliquées dans ce projet, précise que “Les adamois considèreront que ce sera terminé lorqu’ils verront les constructions. Vous avez invité les élus tel Philippe Leballeur, …/… les associations environnementales qui portent un intérêt particulier à cette zone et les voisins de ce port qui font preuve d’une grande patience ; une autre personne qui a porté ce projet n’est pas présente, c’est Axel Poniatowski mon prédecesseur” …/… Je voudrais rappeler que c’est un projet qui figurait au programme de cette mandature municipale – Ville de l’Isle-Adam, ville touristique – un projet qui participe à son développement, un développement équilibré …/… Nous avons connu d’autres projets (Cassan, La Garenne), des projets qui participent au développement de la ville, à son histoire aussi dans le respect de son environnement. Les services de la ville ont fait attention à ce que ce cadre puisse être respecté“.

Pour conclure, Sébastien Poniatowski précise qu’il est venu à pied et qu'” il faut imaginer les développements que la ville prévoit. Nous avons engagé dès 2018 un réaménagement des voiries du centre ville à la zone de la Rosière (NDLR : il s’agit de la zone de biodiversité) et un aménagement de trottoirs qui n’existent pas aujourd’hui. Des pistes cyclables également pour circuler du centre ville à la Rosière. Travaux au carrefour de la piscine et de la nouvelle salle de spectacle. En 2019, nous allons poursuivre ces aménagements. Le plus dur a-t-il été fait ou le plus dur reste-t-il à faire ? Nous espérons avoir le plaisir de déambuler dès 2020 dans ces nouvelles rues que nous nous employons dès à présent à nommer. Merci“.

Deux kakémonos- Cf. photos ci-après – rappelaient pour l’un, les mesures compensatoires, pour l’autre les principales caractéristiques du projet : superficie, 88 261 mètres carrés ; surface de plancher globale, 34 000 mètres carrés.

In fine, que retenir de ces interventions ? Les aménagements sont terminés, les mesures compensatoires ont été réalisées et les constructions vont pouvoir commencer. Parallèlement, la ville de L’Isle-Adam a entrepris le réaménagement complet des voiries qui mènent du centre ville à la zone de biodiversité de la Rosière en passant bien évidemment par le port. Récemment, le carrefour sur l’avenue du Général de Gaulle – face à la Scène adamoise Lire : La Scène Adamoise remplacera La Maison de L’Isle-Adam – dont les travaux s’achèvent – a été entièrement réaménagé.

Vous avez des questions ? Des remarques à formuler ? Alors, n’hésitez-pas à contacter l’association SEPIA – Vous pouvez également laisser un commentaire ci-dessous.

NB :  passer le pointeur sur une photo pour faire apparaître sa légende ; cliquez sur une photo pour passer en mode diaporama.  

Quelques photos de l'événement :

Compte rendu & Photos : Paul Jamet

A lire également, l’article de Romain Dameron : PHOTO. L’image troublante du chantier de la marina de L’Isle-Adam sur Google Maps

Le 15 décembre 2018, venez planter des haies à la zone de biodiversité de la Rosière

Le samedi 15 décembre 2018, La Municipalité de l’Isle-Adam, en partenariat avec l’association IASEF, vous invite à venir planter des haies à la zone de biodiversité de la Rosière.

Samedi 15 décembre 2018 – Plantons des haies

Samedi 15 décembre 2018 – Plantons des haies