A propos PJ-95

Administrateur du site web pour l'association SEPIA Membre du bureau de SEPIA

Changement climatique : SEPIA organise une journée de conférences le mercredi 12 juin 2019 – Collège P. & M. Curie, de 14h30 à 17h00

Depuis plus d’un siècle notre planète se réchauffe. Ce réchauffement n’a fait que s’accélérer et aujourd’hui il entraîne un changement climatique qui se manifeste non seulement par des phénomènes extrêmes (sécheresses, inondations, ouragans, …)  mais également par des changements plus lents et moins perceptibles qui à terme modifieront notre environnement et affecteront notre manière de vivre. Prochainement notre monde ne sera plus le même !  Cf. Changement climatique : carte des impacts déjà visibles et à venir d’ici 2050SEPIA

Les conséquences du changement climatique sont multiples et inédites car elles concernent l’environnement et tout le fonctionnement de notre société. Si nous voulons éviter des catastrophes dramatiques nous allons devoir changer notre mode de vie pour faire face aux enjeux environnementaux, économiques, sociaux, géopolitiques, etc.

Le réchauffement climatique s’impose à nous. Mais cette réalité mobilise encore trop peu malgré les messages clairs provenant du monde scientifique – GIEC : Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat – des Conférences des Nations unies sur les changements climatiques – COP – Conférence des parties, mais aussi des ONG, de la jeunesse, etc.

Consulter également le site de l’ONU – Sommet Action Climat 2019 et ONU InfoChangement climatique

Nous avons tous un rôle à jouer face à ce problème mondial qui concerne chacun d’entre nous. Qu’ils soient collectifs ou individuels, nos choix et nos actes nous permettent de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Comme beaucoup, vous vous interrogez sur le changement climatique :

  • Quels sont les phénomènes à l’origine du réchauffement climatique ?
  • Quelles en sont les causes et les conséquences ?
  • Ai-je, à mon niveau, la possibilité d’agir concrètement ?
  • Comment vais-je m’adapter au changement climatique ?
  • Etc.

Autant de questions légitimes auxquelles SEPIA se propose d’apporter à tous les adamois des éléments de réponse à ces questions. L’Association qui se consacre à la Sauvegarde de l’Environnement et du Patrimoine de L’Isle-Adam a noué des contacts avec les établissements d’enseignement de L’Isle-Adam – Lycée FragonardCollège Pierre & Marie Curie et Collège privé Notre-Dame ainsi qu’avec des associations adamoises intéressées.

Le projet d’information et de sensibilisation sur lequel travaille SEPIA se veut inter-générations,   inter-établissements scolaires et inter-associations adamoises. Un article récent – Le dérèglement climatique est trop peu enseigné, de l’école à l’université (Le Monde – 23 mars 2019) attire l’attention sur la nécessité d’accroître la place accordée au changement climatique dans les programmes et conforte ainsi SEPIA dans son projet d’organiser plusieurs conférences sur le thème :

Le Changement climatique : comprendre et agir

Une première conférence, ouverte à tous les adamois, est programmée pour le mercredi 12 juin de 14h30 à 17h au Collège Pierre & Marie Curie. Cette conférence sera normalement précédée le matin d’une intervention prévue au Lycée Fragonard – Projet inter-établissements d’enseignement, actuellement en préparation – Informations à venir.

Deux scientifiques du LMD – Laboratoire de Météorologie Dynamique – CNRS – Jussieu – Mmes Venance Journé et Jessica Vial – ont accepté de venir à votre rencontre à L’Isle-Adam pour vous permettre de mieux comprendre les phénomènes à l’origine du changement climatique et présenter des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique.

Retenez d’ores et déjà la date du 12 juin 2019. De plus amples précisions sur le déroulement de cette journée, modalités d’inscription, programme détaillé, etc. seront mis en ligne à partir de la mi-avril sur ce site. De pages d’information, de liens, etc. sur le changement climatique sont en cours de préparation et seront mises en ligne à partir de mai 2019.

Pour toute question relative à ce projet, contacter l’association SEPIA en vous reportant à la Page Contact.

Rappel : retrouvez SEPIA sur Facebook

Contribution de SEPIA au Plan Local d’Urbanisme (PLU – 2019)

Comme en 2016, SEPIA a apporté sa contribution à l’enquête publique sur les modifications du P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme) – Lire sur le site de la Mairie de L’Isle-Adam : Avis d’enquête publique : projet de révision du PLU et modification du PDA de l’Eglise Saint-Martin

La contribution de SEPIA a pour objectif de préserver au maximum la nature, les espaces verts de notre cadre de vie, c’est-à-dire l’environnement mais aussi le patrimoine pour les générations futures, nos enfants et nos petits enfants. Dans son rapport, l’Association SEPIA s’interroge, entre autres, sur l’accroissement annoncé de 3000 habitants et de 1700 logements d’ici à 2030,  mais aussi le manque de logements de petite surface, les questions liées à la qualité de l’air, aux circulations douces (parkings à vélos), les besoins en matière médicale et accorde une mention toute particulière à tout ce qui concerne le réchauffement climatique () : L’Isle-Adam possède un certain nombre d’atouts ; des atouts qu’il importe de préserver mais aussi de renforcer pour mieux limiter les impacts du réchauffement climatique”.

Le rapport de SEPIA est disponible sur ce site : Contribution de SEPIA au Plan Local d’Urbanisme (PLU 2019) – Format pdf – 11 pages – 853 ko

La réponse de Sébastien Poniatowski, Maire de L’Isle-AdamMessage électronique du 26-03-2019

Rappel :

Pour contacter l’Association, reportez-vous à la Page Contact

14-Nov-2018 – Couleurs d’automne aux étangs de L’Isle-Adam – Photo Paul Jamet

: concernant le réchauffement climatique, SEPIA travaille sur différents projets qui seront annoncés dès que possible sur ce site.

Participez à la soirée annuelle de SEPIA, le 4 avril 2019 au restaurant LE TAMPICO

Comme chaque année, l’Association adamoise SEPIA organise son dîner annuel, le jeudi 4 avril 2019 au restaurant Le Tampico, à partir de 19 heures.

Il n’est pas nécessaire d’être adhérent à l’association SEPIA pour participer à cette soirée. Venez nombreux, en famille ou entre amis. La soirée sera animée par Christophe et l’organisation assurée par Lina. De membres de l’association « Autisme et Kleefstra Knai » que nous soutenons seront présents.

Menu à 25 euros/personne avec 3 choix pour l’apéritif, l’entrée, le plat principal et la boisson. Dessert, café et pour finir ” bulles du soir ” – Cf. Menu 2019 – SEPIA – TAMPICO

En attente de votre réservation et de votre règlement (adressé à SEPIA  37 rue de l’Ile de France 95290 L’ISLE-ADAM / le chèque ne sera encaissé qu’à partir du 27- 03-2019. Évidement, en cas d’empêchement votre règlement vous sera restitué. A votre disposition pour toute information complémentaire.

Cf. Page Contact

C’était en 2018 …

Mars 2018 – Restaurant LE TAMPICO

Mars 2018 – Restaurant LE TAMPICO

SEPIA adresse deux propositions au Maire de L’Isle-Adam

Dans un courrier en date du 31 janvier 2019, SEPIA a récemment soumis deux propositions à Monsieur Sébastien Poniatowski, Maire de L’Isle-Adam.

1 – La première invite à une large diffusion des travaux du Conseil des Sages de L’Isle-Adam ;

2 – La seconde porte sur la présence des associations concernées, à titre d’auditeur libre, à quelques commissions municipales telles Urbanisme et grands projets, Espaces verts, Affaires culturelles et touristiques, Comité des circulations douces ;

Pour en savoir plus, consultez La lettre de SEPIA du 31-01-2019  (1 page ; format .pdf)

N’hésitez pas à donner votre avis, soit en laissant un commentaire sur ce site – Cf. ci-après, soit en contactant l’Association SEPIA – Cf. Page Contact

Echos de l’inauguration de “La Scène adamoise” qui a eu lieu le samedi 9 février 2019

Le 17 avril 2018, nous apprenions que La Scène Adamoise remplacera La Maison de L’Isle-Adam. Moins d’un an après, le samedi 9 février 2019, l’inauguration de la nouvelle salle de spectacles de L’Isle-Adam a eu lieu.

Le Maire de L’Isle-Adam, Monsieur Sébastien Poniatowski, accueille, sur le parvis de cette nouvelle salle de spectacle, Mmes Valérie Pécresse – Présidente du Conseil régional – et Marie-Christine Cavecchi – Présidente du Conseil départemental du Val d’Oise.

Une fois le traditionnel ruban bleu-blanc-rouge coupé (Cf. Galerie photographique ci-après), les personnes présentes sont invitées à l’intérieur pour découvrir les locaux de “La Scène Adamoise“. Sébastien Poniatowski commence par remercier ceux qui ont permis la réalisation de ce projet. Il rappelle qu’un concours avait été lancé pour baptiser cette nouvelle réalisation. In fine, les participants ont choisi “La scène adamoise“, ce qui  semble contradictoire car il n’y a pas de scène visible ! La Mairie a voulu une salle moderne et accueille aujourd’hui celles qui ont suivi cette opération de bout en bout, Mmes Valérie Pécresse et Marie-Christine Cavecchi et les élus, les entreprises et les associations qui vont faire vivre cette salle. Le Maire adresse également “des remerciements à Arnaud Bazin, sénateur du Val d’Oise, qui était déjà là lorsque nous avons planté un arbre ainsi que Stéphanie von Euw (Vice Présidente du Conseil Régional d’Île de France en charge des Affaires Européennes) ainsi que d’autres élus présents aujourd’hui. Des remerciements également à Axel Poniatowski, mon prédécesseur et à Philippe Leballeur, premier adjoint sans oublier les responsables des services de la ville ainsi que les entreprises impliquées dans la succès de cette réalisation. Des remerciements sont, in fine, adressés à Mme Agnès Sellier et Julita Salbert“.

Au cours de son intervention, Le Maire souligne que  “La qualité de la réalisation s’avère à la hauteur de nos espérances (1) ” et rappelle les trois projets pour la mise en valeur du parc Manchez – telle l’aire de jeux – avec l’appui de nos partenaires tel le Conseil département pour le soutien qu’ils nous apportent.

Le Maire, Sébastien Poniatowski, souligne l’aide apportée à la culture – “Une politique qui soutient les associations qui pourront ici même entreprendre leurs activités. Une politique qui respecte notre cadre de vie …/… L’emprise au sol a été conservée mais aussi les matériaux utilisés et le réaménagement du carrefour de la piscine dans le cadre du plan de circulations douces …/… Réaménagement de l’avenue Paul Thoureau qui se poursuivra jusqu’au milieu de l’année 2020. Un financement à la hauteur des capacités de notre commune, sans emprunt avec les subventions accordées par la Région et le Département. Et pour protéger cet investissement et l’entretenir de la meilleure façon possible j’ai décidé d’en confier la gestion et l’entretien à une Régie autonome qui sera gérée par des membres Conseillers municipal et des membres extérieurs désignés par le Conseil municipal. A vous de faire vivre cet investissement et d’être les acteurs de cette salle, un lieu d’expression et de création pour l’avenir de notre scène adamoise

Mme Marie-Christine Cavecchi prend ensuite la parole et précise qu’il s’agit d’ “Un lieu particulièrement attendu car il offre un accès privilégié à la culture … Un lieu de rencontres, de plaisir, … des repaires familiers aux français. Offrir aux adamois des équipements de qualité dans un cadre harmonieux, cohérent“. Et de rappeler “qu’au Conseil départemental nous oeuvrons pour les besoins de proximité, pour adapter les besoins aux temps qui changent. Nous avons un guide, le guide des aides pour aider à la réalisation de nombreux projets. Nous savons les contraintes budgétaires … Mais nous savons combien les concitoyens ont besoin d’équipements publics. Nous avons soutenu la Scène adamoise et les aménagements de ses abords disons à hauteur de 600 000€ dans le cadre d’un contrat de partenariat avec la Région Île-de-France. Au travail de partenaire, un travail au quotidien, essentiel pour l’Isle-Adam et pour le rayonnement culturel de notre département. Une département vaste et divers. Le Département investit aussi bien dans les petites communes pour l’accès à la culture et à l’art

Mme Valérie Pécresse prend la parole en dernier pour préciser “qu’avec le Département du Val d’Oise, la Région cofinance les projets“. Honoré de Balzac parlait de l’Isle-Adam comme de “ la plus suave retraite, la plus voluptueuse à voir, la plus coquette pour le promeneur, mais aussi de la plus fraîche en été …/… Je suis déjà venu plusieurs fois à l’invitation d’Axel pour les petits-déjeuners dans ce lieu qui n’a plus rien à voir avec le précédent” poursuit la Présidente de la Région Île-de-France avant de préciser : “Je voudrais vous parler de culture …/… Il y a des merveilles partout en Île-de-France. Le Val d’Oise est immensément riche en matière culturelle. Cette réalisation s’inscrit dans la mise en valeur du patrimoine de L’Isle-Adam“. Mme Valérie Pécresse rappelle que “Deux monuments adamois sont déjà classés au titre du patrimoine de régional. L’intérêt du label “Patrimoine d’intérêt régional” est d’être dans l’inventaire”

Consulter :

Et Mme Valérie Pécresse de poursuivre : …/… L’Isle-Adam est un des plus beaux Détours de France, pourquoi pas une des plus belles destinations d’Île-de-France ? Une terre de création :  Mistinguette et son célèbre pyjama …/… Claude Lelouche est un amoureux de L’Isle-Adam … Terre de cinémaLe Val d’Oise, 600 films depuis 15 ans (précise Mme Marie-Christine Cavecchi ) … Une politique mise en place par mon prédécesseur pour la création artistique” …/… “A la Région, nous avons un fond – FoRTE – qui permet aux jeunes artistes de moins de 30 ans de candidater pour des bourses de 25 000€ pour créer en Île-de-France ; concours annuel, enveloppe de 1M€ … La vitalité culturelle à L’Isle-Adam, … Faire circuler les créations, itinérance des oeuvres, faire tourner tout ce que la Région finance … C’est important que tous les jeunes aient accès à la culture en Île-de-France” …/… “Sous l’angle de la solidarité entre les territoires, entres les franciliens pour l’accès à la culture. L’Île-Adam est connecté au réseau culturel de l’Île-de-France et à la création francilienne” …/… “Culture et nature à L’Île-Adam” conclut la Présidente du Conseil régional.

Pour en savoir plus :

(1) : la scène adamoise est équipé de Tribunes télescopiques de la société Hugon

Galerie photographique : passer le pointeur sur une photo pour faire apparaître sa légende ; cliquez sur une photo pour passer en mode diaporama.

Compte rendu et photos : Paul Jamet

 

Cinéma Le Conti : IASEF propose le Film “Le Temps des forêts” suivi d’un débat sur la sylviculture – Le 15-02-2019 à 20h30

Vendredi 15 février 2019 – 20h30 – L’association IASEF  et le cinema Le Conti organisent une soirée-débat sur le thème de la sylviculture après la projection du film documentaire de François-Xavier Drouet  “Le Temps des Forêts” sorti en septembre 2018.

L’affiche du documentaire «Le Temps des forêts» de François-Xavier Drouet. KMBO

Synopsis :Symbole aux yeux des urbains d’une nature authentique, la forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain“.

Le temps des forêtsBande annonce

Rappel :

 

Nombreux spectacles pour l’inauguration de “La Scène Adamoise” – Samedi 9 février 2019 de 14h à 20h

Après une année de travaux, La Scène adamoise est prête à vous accueillir. Cette salle de spectacles, très attendue par les adamois, vous accueillera samedi 9 février 2019 à partir de 14heures pour une série de spectacles gratuits. Pour tout savoir et pour réservez vos places : Inauguration de La Scène Adamoise

14 janvier 2019 – La Scène Adamoise

Rappel : La Scène Adamoise remplacera La Maison de L’Isle-Adam  (17-11-2017)

Port L’Isle-Adam, un des grands projets du Val d’Oise selon Le Parisien

Dans un article publié sur son site web, le 06-01-2019 après-midi et intitulé “Val-d’Oise : voici les grands projets qui vont aboutir cette année“, le journal Le Parisien cite parmi les projets “La Marina de L’Isle-Adam” et précise que “Les constructions commencent dans le tout nouveau quartier de Port L’Isle-Adam …/…“.

Pour plus de détails, consulter “Où en est la construction du port de L’Isle-Adam ?” – Article publié par SEPIA suite aux interventions d’Eiffage et du Maire de L’Isle-Adam lors de la visite de chantier qui s’est déroulée le 14 décembre 2018.

14-12-2018 – Le futur Port fluvial de l’Isle-Adam

SEPIA vous souhaite de joyeuses fêtes et une excellente année 2019

Joyeuses fêtes et Bonne année 2019

Carte de voeux 2019 – Embrasement du Castelrose

En 2019, SEPIA continuera de vous informer sur toutes les questions relatives à l’environnement et au patrimoine adamois tant sur son site web que sur sa page Facebook récemment créée afin d’être plus proche de vous.

N’oubliez pas que vous pouvez nous aider à enrichir ces supports en nous transmettant des informations mais aussi vos photos sur l’environnement et le patrimoine de notre ville.

N’hésitez donc pas à prendre contact avec SEPIA pour partager des informations, échanger des idées et poser des questions. Faites connaître l’association. Merci et à très bientôt.

Où en est la construction du port de L’Isle-Adam ?

A l’invitation d’Eiffage Aménagement et de la Mairie de L’Isle-Adam, SEPIA a assisté à la visite de chantier du futur port de l’Isle-Adam le 14 décembre 2018.

Premier à prendre la parole, Vincent Drouet – Directeur opérationnel d’Eiffage aménagement, rappelle que le Groupe Eiffage s’intéresse au projet depuis 2010 ; les premiers rendez-vous avec Philippe Leballeur datent de 2011 puis retrace ensuite les principales étapes qui ont été franchies jusqu’à ce jour, à savoir : les études de conception urbaine puis les études hydrogéologiques tout en soulignant que ” sur le terrain nous avons travaillé plus d’un an et demi sur la flore et la faune présentes sur le site, une ancienne gravière remblayée après guerre. En 2011 nous avons démarré les négociations avec les propriétaires ; cela a duré 5 ans “. Ensuite, le diagnostic archéologique conduit par l’INRAP a duré huit mois – Lire : Port fluvial : début des fouilles archéologiques préventives par l’INRAP. Quelque 40 000 m3 de terre ont été criblés – Lire : Réalisation du Port Fluvial : l’assainissement des sols a commencé …  et Travaux de réalisation du port fluvial – SEPIA vous informe -(des munitions de la seconde guerre mondiale ont été retrouvées – Lire : Il paraît que l’on trouve de tout sur le site du futur port fluvial de l’Isle-Adam).

Vincent Drouet rappelle également les mesures compensatoires : ” création d’une roselière sur les étangs de la Garenne et travaux sur la zone de biodiversité de la Rosière : un hectare de plan d’eau et quatre hectares de prairie ainsi que des espaces boisés. Les travaux ont été achevés cet été “. Lire :

Ce nouveau quartier comportera 390 logements composés de 90 logements sociaux, 105 maisons de ville et une quarantaine de lots à bâtir. 1500 m2 de commerce et une auto-école, ainsi qu’une boulangerie et un supermarché de quartier. Il comprendra un total de 900 places de parking, privés et publics ” …/… Le bassin du port aura une superficie de 2 hectares et il sera relié à l’Oise par une écluse. Il accueillera 130 bâteaux de 6 à 20 mètres. Nous avons opté pour la location des anneaux afin d’éviter les bateaux ventouses qui ne bougent jamais. Enfin, il y aura une aire technique pour l’entretien et la réparation des bâteaux …/… Nous avons la volonté d’obtenir le label européen – AFNOR Port propre pour protéger l’environnement. Nous devrions obtenir le Label national qualité plaisance tourisme ” a également précisé l’orateur.

En conclusion, Vincent Drouet a remercié la municipalité de l’Isle-Adam, le Maire, Sébastien Poniatowski et Mme Chantal Villalard, Messieurs Ph. Leballeur et Dominique Gellis sans oublier les services techniques de la ville.

Nicolas Gravit – Directeur Général d’Eiffage aménagement – prononce “juste un mot pour préciser que nous sommes extrêment fiers de cette opération très complexe. Une opération symptômatique de la coopération entre toutes les branches d’un même groupe et toutes ses valeurs humaines. Je tenais à vous remercier au nom du groupe Eiffage”.

Dernier à prendre la parole, Sébastien Poniatowski, Maire de L’Isle-Adam qui, après avoir remercié le Groupe Eiffage et les équipes impliquées dans ce projet, précise que “Les adamois considèreront que ce sera terminé lorqu’ils verront les constructions. Vous avez invité les élus tel Philippe Leballeur, …/… les associations environnementales qui portent un intérêt particulier à cette zone et les voisins de ce port qui font preuve d’une grande patience ; une autre personne qui a porté ce projet n’est pas présente, c’est Axel Poniatowski mon prédecesseur” …/… Je voudrais rappeler que c’est un projet qui figurait au programme de cette mandature municipale – Ville de l’Isle-Adam, ville touristique – un projet qui participe à son développement, un développement équilibré …/… Nous avons connu d’autres projets (Cassan, La Garenne), des projets qui participent au développement de la ville, à son histoire aussi dans le respect de son environnement. Les services de la ville ont fait attention à ce que ce cadre puisse être respecté“.

Pour conclure, Sébastien Poniatowski précise qu’il est venu à pied et qu'” il faut imaginer les développements que la ville prévoit. Nous avons engagé dès 2018 un réaménagement des voiries du centre ville à la zone de la Rosière (NDLR : il s’agit de la zone de biodiversité) et un aménagement de trottoirs qui n’existent pas aujourd’hui. Des pistes cyclables également pour circuler du centre ville à la Rosière. Travaux au carrefour de la piscine et de la nouvelle salle de spectacle. En 2019, nous allons poursuivre ces aménagements. Le plus dur a-t-il été fait ou le plus dur reste-t-il à faire ? Nous espérons avoir le plaisir de déambuler dès 2020 dans ces nouvelles rues que nous nous employons dès à présent à nommer. Merci“.

Deux kakémonos- Cf. photos ci-après – rappelaient pour l’un, les mesures compensatoires, pour l’autre les principales caractéristiques du projet : superficie, 88 261 mètres carrés ; surface de plancher globale, 34 000 mètres carrés.

In fine, que retenir de ces interventions ? Les aménagements sont terminés, les mesures compensatoires ont été réalisées et les constructions vont pouvoir commencer. Parallèlement, la ville de L’Isle-Adam a entrepris le réaménagement complet des voiries qui mènent du centre ville à la zone de biodiversité de la Rosière en passant bien évidemment par le port. Récemment, le carrefour sur l’avenue du Général de Gaulle – face à la Scène adamoise Lire : La Scène Adamoise remplacera La Maison de L’Isle-Adam – dont les travaux s’achèvent – a été entièrement réaménagé.

Vous avez des questions ? Des remarques à formuler ? Alors, n’hésitez-pas à contacter l’association SEPIA – Vous pouvez également laisser un commentaire ci-dessous.

NB :  passer le pointeur sur une photo pour faire apparaître sa légende ; cliquez sur une photo pour passer en mode diaporama.  

Quelques photos de l'événement :

Compte rendu & Photos : Paul Jamet

A lire également, l’article de Romain Dameron : PHOTO. L’image troublante du chantier de la marina de L’Isle-Adam sur Google Maps